Selon une enquête publiée en Juin 2017 prouve que près de 2 entreprises sur 3 reçoivent des candidatures spontanée. C’est donc une super opportunité pour vous ! Cependant, la candidature spontanée demande de la préparation. Voici nos 3 conseils pour réussir sa candidature.

Spontané mais pas improvisé 

Une candidature spontanée ne signifie pas qu’elle ne doit pas être préparé. Il faut tout d’abord déterminé la bonne personne à qui envoyer sa candidature : il faut avoir le nom, prénom et les coordonnées de cette personne. De plus, il faut connaître le poste à pourvoir mais aussi l’entreprise, son activité, ses valeurs, ses codes etc.. De ce fait, la lettre de motivation ne sera que plus personnalisé et complète.

Envoyer et relancer sa candidature spontanée

Le CV et la lettre de motivation peuvent être remis par mail ou encore par Linkedin. Dans l’objet du mail Il ne faut surtout pas oublier de préciser le caractère spontané de la démarche ainsi que le poste visé. Il est également possible de prendre directement contact avec la personne par téléphone ou en face à face.
Aussi, il est conseillé de relancer votre contact dans les 15 jours qui suivent votre candidature spontanée afin de montrer son intérêt pour l’entreprise.

La candidature spontanée, efficace ?

La candidature spontanée fait appel au marché cachée, qui représente quasiment 70% des postes pourvus. Elle permet également d’anticiper les besoins des entreprises, de montrer son intérêt et sa motivation à y travailler.
Enfin, comme il n’y a pas d’offres, il y a moins de candidatures, il y a donc moins de concurrence. Au final, cela vous laisse plus de chances d’être recruté ! CQFD !

N’hésitez plus ! Envoyez vos candidatures spontanées aux entreprises qui vont font de l’oeil !